Nathalie Dostatni

Plasticité épigénétique et polarité de l’embryon

Nathalie Dostatni Gradients morphogénétiques, Assemblage de la chromatine, Drosophile, Développement

Développement et Epigenèse L’analyse du gradient morphogénétique Bicoid, en collaboration avec des physiciens, doit permettre de quantifier et de mieux comprendre la dynamique de formation d’un axe de polarité chez la drosophile.

Epigénétique L’analyse de la fonction de CAF-1 chez la Drosophile permet d’utiliser une approche génétique pour comprendre le rôle de ce facteur dans les cellules endocyclantes, les cellules méiotiques et les cellules se divisant de manière asymétrique, trois contextes cellulaires pour lesquels il n’existe pas de modèle de culture in vitro.

Nos travaux ont pour objectif de comprendre comment les cellules des organismes multicellulaires acquièrent et maintiennent leur identité au cours du développement. Puisque l’identité d’une cellule est principalement déterminée par son « épigénome », l’équipe s’intéresse au rôle de la structure et de la dynamique de la chromatine dans le maintien de l’intégrité du génome et de l’expression des gènes au cours du développement, et, notamment, dans la robustesse de ces processus. Notre système expérimental est la mouche drosophile qui permet d’appréhender ces questions par des approches génétiques dans l’organisme entier. En collaboration avec des physiciens, nous développons des approches d’imagerie multi-échelle, sur du matériel fixé ou vivant, afin d’aborder ces questions de manière quantitative. Nos travaux récents se sont concentrés sur le facteur d’assemblage de la chromatine CAF-1 et sur le gradient morphogénétique Bicoid.

ndostatni_img1

Figure 1. FISH pour l’ARN d’hunchback (vert) dans un embryon de cycle 11 constitué d’environ 1000 noyaux (bleu).

ndostani_img2

Figure 2. Détection des séquences péricentriques (rouge) dans la chambre ovarienne (gauche) et dans l’ovocyte (droite).

 

Publications

Plus d'informations